• Anvers, le 1er août 2017

    Notre actionnaire fait les gros titres

    Ce matin, plusieurs médias annonçaient que les autorités chinoises demandaient à notre actionnaire Anbang de vendre ses activités étrangères, et ce selon l’agence de presse Bloomberg sur la base de sources anonymes.

    Les médias prétendent que toutes les activités étrangères seront vendues, ainsi que Fidea et Bank Nagelmackers comme investissements en Belgique.  Notre actionnaire a fait savoir à Bloomberg qu’il n’en avait aucunement l’intention.  Les contacts récents entre la BNB (Banque Nationale de Belgique) et l’autorité de contrôle chinoise (China Insurance Regulatory Commission - CIRC) prouvent qu’aucune obligation ne pèse sur Anbang pour vendre Fidea.  La BNB s’est par ailleurs entretenue aujourd’hui avec le CEO de Fidea Edwin Schellens et le CRO Sjaak Kuin.

    Fidea est une société indépendante dotée d’une structure de gouvernance propre, qui relève de la législation et de la réglementation belges.  Notre société se concentre sur sa propre stratégie et continue à tout mettre en œuvre pour préserver une renommée sans faille ainsi qu’une solide position financière.

    Des questions ? Veuillez contacter notre porte-parole, Christel Michiels – 03/203 88 81 - 0497 93 84 61 – christel.michiels@fidea.be

Ce site utilise des cookies. L’utilisation de cookies est essentielle pour le fonctionnement de certaines sections du site. Vous pouvez supprimer ou bloquer les cookies. Toutefois, cela pourra avoir une incidence sur le fonctionnement du site. Voir plus